Outils de conscience

Outils de conscience

Vivre dans la question et recevoir

Le premier outil de conscience pour s’ouvrir aux infinies possibilités et choisir sa réalité est de poser des questions. Poser des questions sans avoir d’idée préconçue de la réponse ni de point de vue fixe sur la manière dont elle va émerger pourrait générer une révolution dans votre vie. D’habitude, nous postulons que les choses sont comme elles sont et prenons plaisir à nous en plaindre.

 

A quoi ressemblerait le monde si nous étions ouverts à recevoir la magie de qui nous sommes réellement : des êtres puissants et créateurs ?
Des êtres dont les croyances et illusions influencent les décisions, les choix, les attitudes, les relations, en déformant la réalité telle qu’elle est.
Ce à quoi nous croyons et ce à quoi nous attachons de l’importance apparait dans notre réalité dès que nous y associons notre énergie au travers de nos émotions et de nos pensées.

« Ce à quoi l’on résiste persiste, ce que l’on embrasse s’efface »
Carl Gustav Jung

La notion de réel et le choix

Aujourd’hui, d’éminents physiciens le confirment :

« La notion de réel est en fait créée par l’esprit humain » (Thibault d’Amour, médaille d’or du CNRS en 2017)

« Nos intentions créent dans le futur des effets qui deviennent les causes d’effets dans le présent. Nos attentions dans le présent achèvent de configurer notre réalité » (Philippe Guillemant).

Ce qui revient à dire que vos points de vue créent la réalité et non l’inverse. Vos choix également ! Le choix implique la superposition d’au moins deux réalités différentes.  La réalité est une superposition de tous les possibles.

Posez vous la question « suis-je en train de choisir ou suis-je en train de conclure ? » car un choix n’est jamais définitif, une conclusion si. En d’autres termes, le choix ouvre, la conclusion ferme.
Alors, quelle réalité allez-vous choisir ? Comment la conscience que vous êtes va-t-elle créer quelque chose de différent ? Quelque chose qui vous ouvre à l’infini des possibilités ?

Sortir des jugements et laisser être

A partir de la prise de conscience que vos points de vue créent votre réalité, une nouvelle posture s’impose à vous qui est celle de sortir des jugements. Comment serait votre vie sans jugement, sans points de vue fixes sur les autres, sur vous en particulier et le monde en général ?
Une heure, une journée, une semaine, une année, une vie sans jugements, voilà la clé ! Lorsque nous ne jugeons rien, ni bon, ni mauvais et que nous accueillons tout tel quel, même les jugements, sans aucun point de vue, c’est la liberté.

« Tout est à l’opposé de ce que cela paraît être, rien n’est à l’opposé de ce que cela paraît être. »
Gary Douglas

Page "Outils de conscience" © Laurence GAVILAN
Crédits Photo : www.fotolia.com

Les commentaires sont fermés